comment choisir sa pompe a chaleur air eau

comment choisir sa pompe a chaleur air eau

11 mai 2019 Non Par Elodie

Vous avez décidé de vous pencher vers une pompe à chaleur qui puise les calories de l’air extérieur pour les restituer dans l’eau de chauffage. Votre choix est probablement dû au fait que ce système économise l’énergie, mais offre à la fois un bon confort de chauffe et d’utilisation. Cependant, la sélection ne s’arrête pas là, il faut également choisir le bon matériel, car il existe un large choix de modèle sur le marché. Cet article a pour but de vous aider à choisir la bonne pompe à chaleur air-eau.

Divers modèles de pompe à chaleur air-eau

La pompe à chaleur air-eau a un principe simple. Elle prélève la chaleur dans l’air extérieur pour réchauffer l’eau du chauffage de la maison. Il en existe deux modèles : la pompe à chaleur monobloc qui est composée d’une seule unité extérieure. Et la pompe à chaleur bi-bloc qui quant à lui est fait d’une unité extérieure plus une unité intérieure. Le modèle bi-bloc s’avère être plus performant que le monobloc. Et naturellement, qui dit plus performant dit, vaut plus cher. Il existe également quelques types de pompe à chaleur air eau. À savoir la pompe à chaleur air-eau basse température environ 45 °C. Elle se pose sur un plancher chauffant et remplace la chaudière.

La pompe à chaleur moyenne température à peu près 55 °C. Elle alimente un réseau de radiateur à eau chaude.

Et la pompe à chaleur haute température, 65 °C et plus. Elle remplace une chaudière sur un réseau de radiateur à eau chaude.

Tenir compte du bon émetteur de chaleur et du coefficient de performance

Choisir le bon émetteur de chaleur aussi est indispensable. Vous pouvez opter pour les ventilo-convecteurs à eau. Ils répandent l’air qui a été chauffé dans la pièce où ils sont disposés. Les radiateurs à haute température, les planchers chauffants, les radiateurs basse température ainsi que les cassettes et les plafonniers.

Il ne faut pas oublier de penser au coefficient de performance (COP), c’est lui qui indique les rentabilités des pompes à chaleur. Il renseigne également sur le rapport entre la qualité de chaleur distribuée et l’électricité nécessaire pour que le compresseur fonctionne. Prenons par exemple, si votre appareil montre un coefficient de performance de 3,5, cela veut dire que ce dispositif produira environ 3,5 kW de chauffage pour 1 KW d’électricité consommé.

La puissance calorifique de la pompe à chaleur air eau

Il faut également penser à la puissance de la pompe à chaleur à installer. Ainsi, sa durée de vie et sa performance seront assurées. Si vous choisissez une PAC trop puissante, vous dépenserez plus cher et vous aurez aussi une facture d’électricité plus lourde. D’un autre côté, si vous optez pour une pompe à chaleur pas assez puissante, vous serez obligé d’utiliser un chauffage d’appoint plus fréquemment bien qu’il y ait une possible réduction d’économies. Ce que vous devriez faire, c’est de faire le point sur l’isolation de votre logement pour savoir la puissance calorifique qu’il vous faut. Vous pouvez également demander un devis à un professionnel. si vous voulez tout savoir sur le fonctionnement d’une pompe à chaleur, suivez ce lien https://www.technitoit.com/chauffage/pompe-a-chaleur-air-eau/