comment décaper un escalier

comment décaper un escalier

27 novembre 2018 Non Par Elodie

Plus qu’un simple moyen d’accession à un autre, l’escalier peut faire l’objet d’un élément de décoration intérieure ou extérieure à part entière. Vous pouvez repeindre votre escalier pour lui donner un coup de jeune. Pour cela, vous devez de prime abord le décaper. Mais comment décaper un escalier ?

Décaper un escalier : de quoi s’agit-il exactement ?

Décaper un escalier revient à enlever son revêtement pour le mettre à nu. En effet, l’escalier, lors de sa fabrication, doit être peint, vernissé ou ciré dans le but de le rendre plus esthétique et plus résistant. Au fil du temps, la couleur ou le vernis s’écaille. Et avant de repeindre votre escalier, vous devez le décaper complètement. Le décapage est également nécessaire si un jour vous souhaitez rénover votre espace habitable et que la couleur de votre escalier ne s’harmonise plus avec le style de votre décoration intérieure. Votre escalier ne peut pas recevoir un coup de peinture s’il n’est pas dépourvu de son ancien revêtement. Un objet ne peut pas être repeint sans avoir fait l’objet d’un décapage. Reste à savoir comment décaper un escalier.

Décapage d’un escalier : les préparations

Décaper un escalier demande une bonne préparation. Ces travaux vont salir le sol autour de votre escalier. Aussi, protégez-le d’abord avec des films en polyéthylène. À défaut, de vieux draps suffiront. Si vous voulez décaper un escalier extérieur, mettez des bâches au sol afin de protéger vos arbustes et vos plantes contre toute propagation de résidus de décapage. Pour votre santé, il est recommandé ensuite de bien aérer votre chantier. Si vous décapez un escalier intérieur, tâchez d’ouvrir grandement les portes et fenêtres. Enfin, protégez-vous des effets nocifs du décapant chimique. Enfilez de gants et utilisez un masque.

Techniques de décapage d’un escalier

Il existe en général deux façons de décaper un escalier. D’abord, le décapant chimique. Celui-ci permet de décaper en profondeur l’objet à frotter et la technique est à la portée de tous. Pour ce faire, prélevez à l’aide d’un pinceau le décapant. Ensuite, appliquez-le sur tous les objets qui composent votre escalier comme les marches, les contremarches, les rambardes, la rampe, etc. laissent le produit agir. Si vous constatez que le revêtement de votre escalier cloque, enlevez-le à l’aide d’une spatule. En cas de revêtement récalcitrant, frottez-le légèrement avec une brosse.

Ensuite, le décapeur thermique. Plus complexe que le premier, cette méthode de décapage escalier est strictement réservée au bricoleur averti. En cas de mauvaise application d’un décapeur thermique, celui-ci peut endommager l’objet à décaper surtout s’il s’agit d’un escalier en bois. Il est équipé d’un embout qui va brûler la peinture ou le revêtement sous l’effet de la chaleur. Le débris sera ensuite enlevé à l’aide d’une spatule.