L’importance de l’isolation acoustique dans la maison

L’importance de l’isolation acoustique dans la maison

28 avril 2020 Non Par Elodie

Mis à part l’isolation thermique, l’isolation acoustique de la maison ne doit pas également être négligée, que ce soit en construction ou en rénovation. Si la première vise à optimiser la performance énergétique de la maison, la seconde, quant à lui, permet de réduire les bruits venant de l’extérieur et de l’intérieur. Tout cela garantit votre confort à l’intérieur. Découvrez les avantages de l’isolation acoustique dans la maison.

La règlementation en termes d’isolation phonique

Sachez d’abord que depuis le 1er juillet 2017, toute maison, se trouvant dans une zone où le niveau sonore est élevé, est soumise à l’obligation de réaliser l’isolation phonique. Le moment préconisé par la règlementation pour la réalisation d’une telle opération est lors des grands travaux de rénovation.

Il existe des normes exigées par la loi en termes du niveau sonore. En effet, pour les maisons construites entre 1970 et 1996, les niveaux sonores maximums qui s’imposent sont :

· Pièces principales : 35dB (A) ;

· Cuisine : 38dB (A) pour chacun des matériels ;

· Salles de bain, WC : 38dB (A) ;

· Isolation du sol : 70dB (A) ;

· Transformateur, ascenseur, vide-ordures, chaufferie : 30dB (A) ;

· Équipements du bâtiment : 35dB (A)

Pour les maisons neuves (construites à partir de 1996), la règlementation impose un niveau sonore maximum de 35dB (A). Enfin, il n’y a aucune règlementation qui régit les maisons construites avant 1970. Cela signifie que le propriétaire est libre de choisir le niveau sonore de sa maison. Le locataire a cependant le droit d’exiger des travaux en ce sens.

Les avantages des travaux d’isolation phonique

Une telle opération trouve son utilité dans la réduction des sons provenant des bruits. Ces derniers peuvent provenir de l’intérieur, de l’extérieur, des impacts, ou encore des équipements. Parmi les avantages de l’isolation phonique figure :

· Un confort acoustique optimal : la perception des bruits venants de l’intérieur et de l’extérieur est réduite ;

· Plus value pour la maison : l’isolation phonique accroit la valeur de l’immeuble, notamment si celui-ci se trouve dans une zone bruyante ;

· Confort thermique optimal : il est préconisé de réaliser en même temps l’isolation phonique et thermique de la maison. Cela permet de réduire les frais des travaux. Cela vous permettra également de bénéficier des aides de l’État.

Comment procéder à l’isolation acoustique de la maison ?

De nombreuses solutions existent pour faire l’isolation phonique d’une maison :

· L’isolation phonique du plafond : pour réduire les bruits des pas de vos voisins du dessus chaque fois qu’ils se déplacent, vous avez deux techniques d’isolation du plafond : les sous-plafonds collés et les plafonds suspendus ;

· L’isolation phonique murale : cette solution permet de réduire les bruits venant des autres pièces de la maison, ou des voisins. Différentes techniques existent : les panneaux sandwich, la contre-cloison, et l’isolation par ossature ;

· L’isolation phonique du sol : celle-ci est indispensable si vous avez des voisins en dessous et si vous ne souhaitez pas les déranger. Pour ce faire, deux techniques s’offrent à vous : la pose d’un revêtement, ou la création d’une dalle flottante.